Les établissements recevant du public de catégorie 5 doivent posséder un DAE

Depuis le décret n°2018-1186 du 19 décembre 2018, les DAE deviennent obligatoires pour quasiment tous les établissements recevant du public.

Cette mesure a été prise afin de diminuer le nombre de victimes d’arrêt cardiaque.

En multipliant les dispositifs DAE dans les endroits recevant du public, le but est de réduire au maximum le temps de prise en charge d’une personne ayant été victime d’un arrêt cardiaque, afin d’augmenter ses chances de survie.

Qu’est-ce qu’un DAE ?

Le DAE ou défibrillateur automatisé externe est un dispositif médical qui aide à la prise en charge des personnes ayant subi un arrêt cardiaque. On compte 2 types de défibrillateur différents : l’automatique et le semi-automatique.

Un défibrillateur possède une assistance vocale qui guide son utilisateur, en lui expliquant comment faire un massage cardiaque et comment placer les électrodes. Une fois les électrodes posées, c’est le défibrillateur qui jugera s’il est nécessaire ou pas de délivrer un choc électrique pour réanimer la personne.

Dans le cas d’un défibrillateur automatique, le choc électrique est donné automatiquement lorsque le défibrillateur le juge nécessaire. Tandis que dans le cas d’un défibrillateur semi-automatique, c’est la personne manuellement qui actionnera le choc, lorsque l’appareil en fait la demande.

Cet appareil peut être utilisé par toute personne, même non-issue du milieu médical. Des formations existent d’ailleurs pour ceux qui souhaitent savoir le maîtriser plus spécifiquement.

L’utilisation d’un DAE permet donc après avoir appelé les secours (15, 18 ou 112) de prodiguer les premiers soins à la victime d’un arrêt cardiaque en attendant l’arrivée de l’équipe médicale.

Qui a l’obligation de s’équiper d’un DAE ?

Tous les établissements recevant du public ont maintenant l’obligation d’installer un DAE : les établissements de catégorie 1, 2, et 3 depuis 2020, et ceux de catégorie 4 depuis 2021. Ce sera également le cas en janvier 2022 pour les établissements de catégorie 5 qui accueillent normalement moins de 300 personnes.

À titre d’exemple, les établissements qui accueillent des personnes âgées ou handicapées, les centres de santé, ainsi que les gares, les hôtels et restaurants, les gymnases et les salles polyvalentes où ont lieu des manifestations socio-culturelles, devront s’équiper d’un dispositif DAE.

C’est au propriétaire de l’établissement en question de prendre en charge l’achat et la maintenance du défibrillateur. Effectivement, le défibrillateur doit être entretenu et vérifier régulièrement pour être sûr qu’il est en état de fonctionner (batteries, électrodes, etc.). Un même défibrillateur peut être mutualisé dans un même bâtiment ou une même zone d’activité.

Il faut savoir également que des subventions existent pour faciliter l’achat d’un DAE. En effet, les associations et les clubs sportifs bénéficient d’une aide pouvant aller jusqu’à 45 % pour un défibrillateur d’un montant maximum de 700 €. D’autre part, les mairies et les entreprises ont aussi droit, sous certaines conditions, à des aides financières pour l’obtention d’un DAE.

À quel endroit l’installer ?

Il est fortement recommandé d’installer son DAE dans un endroit accessible et visible de tous. Vous devez également signaler clairement sa présence afin qu’il soit facilement repérable. De plus, placer son défibrillateur à l’extérieur peut s’avérer être une bonne stratégie, car cela peut permettre de sauver des vies même lorsque votre établissement ou structure est fermée.

Il est également conseillé de mettre votre défibrillateur dans un boîtier afin de le protéger des aléas climatiques, surtout si vous l’avez installé à l’extérieur.

Qui peut l’utiliser ?

En dehors des ERP qui sont obligés de s’en équiper, toute personne est libre d’installer et d’utiliser un DAE.

Tout témoin doit initier au plus vite la « chaîne de survie » formée des 4 maillons, les étapes d’utilisation de la DAE, puisqu’il est indispensable de procurer les premiers soins à la victime d’un arrêt cardiaque.

Si vous souhaitez vous initier aux gestes de premiers secours, il existe des organismes de formation agréés à dispenser des formations.

Vous avez même la possibilité d’acheter un défibrillateur en ligne si vous le souhaitez. Toutefois, tous les exploitants de DAE sont tenus de déclarer les données d’implantation et d’accessibilité de leurs appareils.

Ainsi, les informations seront répertoriées dans la base de données nationale afin d’être mises à la disposition des citoyens et des services de secours et d’aide médicale d’urgence pour faciliter l’accès au DAE.

Comment se procurer un défibrillateur ?

De nombreuses marques proposent des défibrillateurs. Cependant, il est important de choisir un défibrillateur homologué. Il doit avoir la certification CE qui prouve qu’il est homologué pour être utilisé dans l’Union européenne. L’achat d’un défibrillateur en ligne est tout à fait possible. Vous pouvez utiliser des comparateurs pour trouver l’offre la moins chère et la plus adaptée à vos besoins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code